Faire soi-même - Supports

Dans la boutique, c'est l'objet pour lequel on entend dire le plus souvent :  "Ça je peux le faire"!

[par les hommes, les vrais, les durs !!]

Comme dit ailleurs, tout est possible et nous encourageons les initiatives individuelles MAIS si vous vous lancer dans un tel projet, tenez compte des quelques règles qui suivent:

  • C'est le hamac qui est l'objet principal [ne faites donc JAMAIS de support sans avoir le hamac ET prévoyez plus large pour la détente du hamac dans le temps et pour son remplaçant qui, C'EST CERTAIN, n'aura pas les mêmes dimensions que l'original!]
  • Par rapport à un vrai hamac qui supporte des centaines de kilos voire des tonnes, c'est le support qui est limitatif en capacité de charge. [choisissez vos matériaux, calculez et re-calculez et surdimensionnez !]
  • Le vieillissement d'un support laissé dehors engendre une baisse de sa résistance :  IL FAUT INTÉGRER CETTE DONNÉE!!.  Les pièces métalliques mal traitées peuvent s'affaiblir en une ou deux saisons.  Les bois mal traités et/ou inadaptés se dégradent également. Nous voyons nombres de supports en bois lamellé/collé (couramment diffusés par des enseignes connues) se dégrader rapidement (du à de mauvaises colles).

En général, les supports des grandes enseignes et/ou 'fait maison' pèchent à ce niveau.

Coût :  Ne réalisez un tel projet QUE pour le plaisir.  Vous n'y gagnerez économiquement parlant que si vous ne payez pas les matières, les traitements de surface, la main d’œuvre et que vous avez l'outillage adéquat.  [Je vous le dis avec d'autant plus d'amitié que je réalise avec mes mains à moi certains des supports que vous voyez sur le site et je SAIS le temps et l'effort que j'y consacre !!]

Usage :  pensez à qui va utiliser l'objet.  La stabilité, qui sera TOUJOURS limitée par rapport à tout autre mode d'accrochage, dépend de l'empattement.  Les enfants sont TOUJOURS capables de faire basculer un support!

Un des avantages que l'on imagine d'un support, c'est de pouvoir le balader dans son jardin -- pour suivre l'ombre/le soleil ou pour le mettre hors du chemin pour passer la tondeuse.  C'est vrai, mais les paramètres permettant cela vont à l'encontre de ceux assurant stabilité et solidité.  A vous de trouver le bon compromis.

 

Faire soi-même - Hamacs

La main à la pâte, l'huile de coude, le plaisir de "RÉALISER" tout seul,...

C'est possible :  tout l'est !

Presque tous les hamacs que nous sommes fiers de vous montrer et de vous vendre sont fait TRÈS artisanalement.  Et nous voyons à l'occasion des personnes avançant l'envie de d'en faire un.

Sachez donc -- et cela n'est pas fait pour vous refroidir, loin de là -- qu'il faut, pour des mains expérimentées, des jours, des semaines, voire des mois pour réaliser un seul de ces "beaux" hamacs.

Si l'envie venait de vous atteler à une telle tâche, vous auriez tous nos encouragements au démarrage et admiration lorsque vous viendrez nous montrer le résultat!

Pour les "normaux" qui voudraient réaliser quelque chose "comme un hamac" c.à.d. sans les particularités mécaniques et décoratives des "beaux" hamacs que nous vous montrons, voici quelques idées :

[n'hésitez pas à nous faire part des vôtres]

Notez qu'à part un projet de hamac noué démarré lorsque j'avais dix ans et abandonné à mi-chemin lorsque j'en avais onze [j'avais vu trop grand], je n'ai réalisé aucun de ces projets.  Je ne fais que vous transmettre quelques bases [que je dois compléter!].

1. Hamac en toile

2. Hamac en filet (noué)

3. Hamac en macramé

 

Login Form

Panier

Le panier est vide