Sacha dans un GROCOCO
Encore Sacha dans un GROCOCO
Une installation multi-fonctionelle
Un aperçu ...

Nous utilisons des bois dans plusieurs des objets que nous vous proposons :  fauteuils, sièges, supports.

Voici quelques mots sur les considérations qui rentrent en ligne de compte pour choisir ces bois.

Essence/Origine

Pour les supports VOGUE et YUCA, j'utilise -- en standard -- du sapin rouge du Nord traité Classe 4.  Il provient de forêts bien gérées des pays scandinaves.  Le traitement est sans chrome.

Tout en restant pragmatique, j'essaye d'éliminer l'usage d'essences exotiques pour les autres supports.  Ce n'est pas toujours possible car pour réaliser des supports avec de fines sections, il faut des caractéristiques mécaniques que l'on ne trouve que dans quelques bois exotiques.  Là aussi, j'essaye toujours d'en savoir un maximum sur les conditions d'exploitation.

J'essaye d'utiliser des essences qui font l'objet de re-plantage systématique.  Il m'arrive aussi de tomber sur des lots de bois de 2ème ou 3ème catégories d'essences particulièrement intéressantes pour mes applications.  Je suis alors obligé de composer avec les défauts ce qui me demande énormément de temps et qui fait aussi que chaque pièce est unique. 

Pour les sièges et fauteuils, on utilise de plus en plus du hêtre et du frêne.  On a beaucoup utilisé de l'Eucalyptus et du Sipo (encore utilisés à l'occasion).

Note pour les non connaisseurs :  "bois exotique" ne veut rien dire!  Les essences que l'on vous vends pour votre terrasse, votre mobilier de jardin, votre parquet massif,.... telles que Bankirai, Sipo, Azobe, etc... sont toutes différentes et pas toujours adaptées pour l'usage qui nous intéresse.  Par exemple, certains bois très denses peuvent être "cassant" plutôt qu'acceptant la flexion.  Les appellations peuvent être trompeuses, ainsi, le Balsa est classé parmi les "hardwood" [bois durs en anglais]!

Ayant vécu dans beaucoup de pays touchés par la déforestation, vous me trouverez inquisiteur si vous venez me parler de votre belle terrasse en teck.

Sélection des longueurs

Je passe beaucoup de temps à sélectionner mes longueurs.  En effet, comme je sollicite ces bois de manière mécanique, il me faut des bois au fil continu et sans (trop de) nœuds.  Je peux ainsi passer une palette entière (~160 longueurs) en revue pour au final ne retenir qu'une petite dizaine de longueurs.  Je privilégie toujours l'uniformité et la continuité des fibres à l'"esthétique" - les 2 critères ne se retrouvant pas nécessairement ensemble.  Pour ma part, j'aime jouer avec les "défauts" du bois.

Je joue avec les longueurs disponibles pour faire mes coupes de telle manière à ce que les défauts se retrouvent cachés dans les ferrures ou dans les piétements.

État de surface / Traitement :

Suivant l'objet, il peut être brut de sciage, de rabotage ou finement poncé.  Les bois traités à cœur sont laissés tels quels.  Les autres, suivant leur destination et leur usage, resteront bruts ou recevront un huilage.  J'utilise un mélange d'huile naturelles animales et végétales.

Entretien : 

Suivant l'essence, la protection originelle, le degré d'exposition aux intempéries, on huilera ou lasurera son bois au besoin.  Normalement, il y en a pour 2 ou 3 ans avant les premières interventions.

Le sapin traité à cœur (classe 4) est supposément traité "à 10 ans".  On fera néanmoins preuve de plus d'attention pour les sections insérées dans les ferrures.

Travail

Dans la majorité des cas, nous utilisons des sections rectangulaires ou carrées.  Cela veut dire qu'un tel bout de bois comprend 6 faces et 12 arêtes.  Encore aujourd'hui, en préparant une série de montants en bois pour les supports VOGUE et YUCA, je ne cesse d'être surpris par le nombre d'opérations qu'il faut pour "sortir" un "bête" parallélépipède.  Et encore, ici j'utilise des sections de bois standards que je coupe aux bonnes dimensions.  En plus d'arrondir les arêtes d'extrémité, je suis presque toujours obligé de re-poncer les quatre faces principales.  Et là, le temps de manipulation pour un montant est multiplié par 6 au minimum.  Comme il est rare d'avoir de telles longueurs de bois tendre sans nœuds ou autres irrégularités, c'est là que je passe du temps à "rendre beau" ce simple bout de bois !

Panier

Le panier est vide
Pan'Hamac c'est fini